• Après le match USO Nevers contre La Rochelle : ce qu’on a déjà vu des recrues

    Cinq nouveaux joueurs neversois ont effectué leurs débuts face à La Rochelle, vendredi soir. Avec des prestations plutôt encourageantes.

    En attendant Julien Kazubek (Clermont), privé de match pour un problème de licence, Anthony Fenner (Limoges), opéré d’un kiste, Romain Frou (Stade Français) ou le Samoan Auvasa Falealii, qui arrivera à Nevers demain, les quelques supporters neversois présents parmi les 8.600 spectateurs de Marcel-Deflandre ont découvert cinq nouveaux usonistes, vendredi soir.

    La polyvalence de Whetton, la fougue de Fabrègue En première ligne, Mehdi Merabet (Aubenas) a apporté des garanties en mêlée fermée, même si les Neversois ont été beaucoup pénalisés dans cet exercice en début de match. Anthony Rochet (Lyon OU) a formé, en fin match, une première ligne très jeune, avec Marc Simonnet à gauche et Anthony Maury au talonnage. Avec réussite, puisque la mêlée a tenu bon et le jeune pilier a su se montrer dans le jeu à une période où Nevers tenait le ballon.

    En deuxième, puis en troisième ligne, le Néo-Zélandais Jack Whetton (Leicester\Angleterre) a fait l’étalage d’une grande activité, avec ou sans ballon. Présent dans le combat, il n’a pas subi les impacts rochelais et sa polyvalence est une vraie force pour le groupe de Jean Anturville.

    Dans le couloir de la troisième ligne, Hugo Fabrègue (Limoges) a exprimé sa densité physique et parfois réussi à jouer dans la défense rochelaise. Sa fougue devrait être précieuse contre des adversaires de Fédérale 1.

    Au centre, Mickaël Drouard (Pau) s’est illustré principalement sur le plan défensif. La défense collective neversoise a plutôt bien fonctionné et son entente avec Horacio San Martin demande forcément à être revue.

    Du côté des jeunes joueurs qui s’intègrent dans le groupe, Lucas Liabot a réussi une entrée convaincante par sa capacité de franchissement, tout en cherchant à faire vivre le ballon derrière lui.

     

     


  • premier match de préparation pour l’USON contre la Rochelle (Top 14)



    Flash Stade Rochelais : Avant La Rochelle / Nevers par AtlantiqueStadeRochelais

    L’USO Nevers dispute son premier match de préparation, aujourd’hui (19 h) à La Rochelle, pensionnaire de Top 14. Un premier challenge de taille pour les hommes de Jean Anturville.

    Tout de suite dans le dur ! Pour son premier match de préparation, l’USON plonge dans le grand bain, ce soir, au stade Marcel-Deflandre de La Rochelle, habitué à recevoir les écuries de l’élite du Top 14.

    « Ce sera un premier test, surtout au niveau défensif. On saura où on en est dans notre préparation », soutient Jean Anturville, qui a décidé d’emmener un groupe de trente-deux joueurs pour cette rencontre.

    Chez les avants, Hugues Bastide, opéré d’un genou, cet été, sera le seul à manquer à l’appel. Le nouveau demi de mêlée samoan de l’USON, Auvasa Falealii, a obtenu son visa, mais n’arrivera que lundi à Nevers. Brian Lee Van Niekerk, le jeune centre sud-africain, est bien de retour en France, mais n’est pas du voyage à La Rochelle. Anthony Fenner, opéré d’un kyste, observe quelques jours de repos. À l’arrière, ce sont Rudy Derrieux et Thibaut Duvallet qui devraient alterner. Six recrues neversoises seront présentes : Rochet, Merabet, Whetton, Kazubek, Fabrègue et Drouard.

    Six recrues dans le groupe Tous les joueurs concernés aurant du temps de jeu face à La Rochelle. « Au maximum, un joueur pourra disputer quarante-cinq minutes. C’est aussi une première revue d’effectif avant les prochains matches. Il faudra se montrer digne de l’honneur qui nous est fait d’affronter La Rochelle. » Au départ, les Neversois avaient sollicité un match face aux Espoirs charentais, mais le staff rochelais a proposé une opposition face aux professionnels.

    La rencontre se déroulera en tiers-temps de trente minutes et devrait voir s’opérer de nombreuses rotations de la part des deux formations qui n’en sont qu’au début de leur préparation.

    Horaire. Coup d’envoi à 19 h. Trois tiers-temps de trente minutes.