L’USO Nevers a dicté sa loi à Provence Rugby

Dans le match au sommet de la Fédérale 1

l’USO Nevers a conquis plus qu’une victoire de prestige

face à Aix-en-Provence (23-17)

avec maîtrise et détermination, samedi 15 octobre.


Nevers : l’USON prend la tête du championnat

Ça doit un peu ressembler à cela la Pro D2. Samedi 15 octobre, dans un Pré-Fleuri qui a connu sa plus belle chambrée de la saison avec 5.230 spectateurs, Nevers et Aix se sont livrés un duel intense et rythmé. Plus conquérants, animés par un souffle collectif assez nouveau, les Neversois de Xavier Péméja ont décroché un succès somme toute logique. Parce que, en plus de la détermination et de la volonté de ne jamais céder un centimètre, l’USON, nouveau leader de la poule d’accession avec 17 points, a fait montre de lucidité et de maîtrise.

S’ils ont lâché un point de bonus défensif en toute fin de rencontre, les Neversois peuvent tout de même savourer leur prestation, en ayant fait trébucher une équipe invaincue jusque-là et qui n’est pas passée à côté de son sujet au Pré-Fleuri.

Les buteurs, Duvallet côté neversois et Lespinas pour Aix, ont été les seuls à meubler le score dans le premier acte (9-3 pour Nevers à la pause), mais les deux formations ont développé de longues séquences offensives, pendant lesquelles les défenses ont rarement été prises en défaut. Efficace défensivement dans les rucks, l’USON a bénéficié de trois pénalités pour des ballons gardés au sol par les Aixois. Visagie, qui suppléait au talonnage un Maury blessé à un biceps, et Bastide, encore très généreux, ont fait mal à Provence Rugby dans cet exercice.

Le contre et l’essai de Liabot

Parfaitement dans son match, la paire Falealii-Urruty à la charnière menait bien le jeu neversois, la conquête restait propre et Duvallet remportait souvent les échanges de coup de pied face à Lespinas. Alors que l’USON ne concrétisait pas toutes ses longues séquences par des essais dans le deuxième acte, c’est sur un coup de pied contré que Liabot allait lui donner un grand bol d’air, en devançant Lespinas dans l’en-but (23-12).

Après ce break, Aix accélérait pour revenir dans la partie, avec un Cécot intenable derrière sa mêlée. Mais l’USON, qui remportait de nombreux duels, défendait avec acharnement et solidarité sa ligne dans les ultimes minutes de la rencontre, alors qu’elle évoluait à treize contre quinze. Après avoir repoussé plusieurs assauts collectifs, que ce soit sur mêlée ou sur ballons portés, l’USON cédait sur un petit côté ou Skeate s’était fait oublier. Si elle a permis à Aix de prendre un point de bonus défensif sur cette séquence, elle a aussi montré des valeurs collectives qui seront très utiles dans la suite de la saison.

L’USON s’est installée dans le fauteuil de leader, mais Aix-en-Provence compte encore un match de moins. Le championnat est loin d’être joué, mais dans la mesure où toutes les défaites à domicile sont rédhibitoires, les Neversois ont parfaitement marqué leur territoire. Comme le contenu a aussi été probant, le manager neversois Xavier Péméja pouvait être fier de ses joueurs à l’issue de la rencontre, avant d’aller à Saint-Nazaire, dimanche prochain.

LA FICHE

 SERMOISE-SUR-LOIRE (stade du Pré-Fleuri). Nevers – Provence Rugby, 23-17 (9-3). Évolution du score : 0-3, 3-3, 6-3, 9-3, MT, 12-3, 12-6, 12-9, 15-9, 18-9, 18-12, 23-12, 23-17. Points terrain : 4-1. Arbitre : Rémy Chastrusse (Côte d’Argent). 5.230 spectateurs.

Les points : pour Nevers, 1 essai de Liabot (66e), 6 pénalités de Duvallet (18e, 27e, 33e, 44e, 51e, 60e) ; pour Aix-en-Provence, 1 essai de Skeate (80+ 3), 4 pénalités de Lespinas (13e, 46e, 49e, 64e).

Cartons blancs : à Nevers, Vallejos-Cinalli (71e) ; à Aix-en-Provence, Aguero (27e).

Cartons jaunes : à Nevers, Colati (77e).

Nevers : 1. Ndiaye (Coalti, 55 e), 2. Visagie (Grelet, 40 e), 3. Merabet (Pretkowski, 68e) ; 4. Vallejos-Cinalli, 5. Basson (cap.) ; 6. Kazubek (Briatte, 40e), 8. Manevy (Fabrègue, 9e), 7. Bastide ; 9. Falealii, 10. Urruty ; 11. Bonvalot, 12. Herry, 13. Mazet (Liabot, 40e), 14. Maya (Autagavaïa, 74e) ; 15. Duvallet. Entraîneurs : Xavier Péméja, Guillaume Jan et Sébastien Fouassier.

Provence Rugby : 1. Aguero (Zakashvili, 67e), 2. Tuapati, 3. Make (Saïd, 67e) ; 4. Lockley, 5. Skeate (cap.) ; 6. Munoz (Zakashvili, 35e-39e, Béal, 58e), 8. Bornman, 7. Lowe ; 9. Cécot, 10. Lespinas ; 11. Zambelli, 12. Jacquet (Tranier, 55e), 13. Brousse (Tranier, 21e-28e, Jacquet, 73e), 14. Vakacegu ; 15. Sola (Labarthe, 67e). Entraîneurs : Marc Delpoux, Gérard Fraser et Patrick Pezery.

Guillaume Clerc


One Response to L’USO Nevers a dicté sa loi à Provence Rugby

  1. Ce samedi j’ai vu un match complet concret et extraordinaire.
    Un déclic est venu cette saison où l’ USON Nevers rugby joue
    avec le cœur.
    Notre équipe a enfin une âme et des reins solide pour allé loin.

    MERCI MERCI beaucoup